À propos de ce blog: l’homme faustien

Léon Brunschvicg  a défini au début des années 1930 ce qu’est l’homme occidental, ou plutôt européen , « en compréhension » (en tant qu’idéal à réaliser au prix de tâches infinies):

https://ledocteurfaustus.wordpress.com/lhomme-occidental/

une dizaine d’années plus tard le monde s’embrasait pendant cinq années transformant l’Europe en un champ de ruines.

Des ruines qui ont été réparees extérieurement (assez tard en RDA) mais seulement extérieurement.

comment et pourquoi l’homme occidental (« dont l’Occident n’a d’ailleurs jamais produit que de bien rares exemplaires ») a t’il disparu et cédé la place au misérable homme européen actuel, au dernier homme qui sautille sur la Terre devenue trop étroite et qui cligne de l’œil en s’exclamant: « nous sommes les plus malins »?

comment l’autonomie, ce merveilleux projet que s’est fixé l’humanité européenne au 17ème siècle, a t’elle pu déchoir en liberté de choisir la marque de sa voiture ou le lieu de ses prochaines vacances?

c’est le mythe de Faust et de sa damnation qui l’explique: entre le type idéal de l’homme occidental « suivant Socrate et suivant Descartes » et le dernier homme qui sautille en clignant de l’œil et en « surfant » sur les « réseaux sociaux » est venu s’intercaler l’homme faustien qui a vendu la sagesse que lui accordaient  (au prix de travaux infinis) la science moderne et la philosophie pour le plat de lentilles de la puissance technoscientifique.

nous ne sommes pas ici pour accuser, de quel droit d’ailleurs?

Et d’ailleurs il est vrai aussi que l’Europe, en passe de dépasser le christianisme par le haut et dans l’esprit (et non pas dans le triste libertinage qui est devenu son lot) était soumise depuis plus de mille ans aux incessantes agressions d’une monstrueuse perversion du christianisme : l’Islam, nouveau nom de la secte des judéo-nazaréens ou « judéo-chrétiens » qui à part du deuxième siecle ont voulu reconquérir Jérusalem puis le monde en éliminant tout ce qui était différent d’eux (chrétiens, juifs rabbiniques, paiens, etc..):

http://www.cypress.fr/site/index.php5/comment/173

et

http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Judéo-nazaréisme

C’est la puissance économique et militaire accordée par sa création la science moderne qui a permis à l’Europe de se libérer, de 1760 à 1960, du danger permanent de la submersion par l’islam.

non nous n’avons pas le droit d’accuser, mais nous sommes ici pour comprendre et donc (nous) juger, puisque le jugement est l’essence même de la vie spirituelle humaine.

Que ce jugement soit notre jugement dernier qui nous permettra, par la descente aux enfers qu’est la connaissance de soi, de connaître la rédemption promise à Faust par les derniers vers du « Second Faust » de Goethe:

LA PÉNITENTE, autrefois MARGUERITE.

Entouré du noble chœur des esprits,
Le nouveau venu se reconnaît à peine ;
À peine il pressentit cette vie renouvelée,
Et déjà il ressemble à la sainte cohorte.
Vois comme il se délivre de tout lien terrestre !
Comme il jette à bas ses vieilles dépouilles !
Et comme de la robe éthérée
Jaillit la première force de la jeunesse.
Permettez-moi de le guider et de l’instruire ;
Car le nouveau jour l’éblouit encore.

MATER GLORIOSA.

Viens, élève-toi jusqu’aux sphères supérieures !
Dès qu’il pressentira ta présence, il te suivra !

Chorus mysticus.
– Tout ce qui passe n’est que symbole ;
L’Imparfait trouve ici achèvement  ;
L’Ineffable ici se réalise.
L’Éternel féminin nous attire en haut »

Publicités

2 réflexions au sujet de « À propos de ce blog: l’homme faustien »

  1. Ping : À propos: l’homme faustien | Le docteur Faustus

  2. Ping : À propos de ce blog: l’homme faustien | FAUST

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s